Femme avec téléphone portable. Statistiques pour le marketing basé sur le consentement.

Consommateurs en conflit: la confidentialité et la personnalisation peuvent-elles coexister?

Publié le 14 mai 2018 · 2 min de lecture

En ce qui concerne la confidentialité des données, il ne fait aucun doute que les consommateurs se méfient - en particulier dans la foulée du scandale des données Facebook-Cambridge Analytica. Mais où cela laisse-t-il la personnalisation?

Si vous êtes un marketeur, les offres personnalisées sont le Saint Graal, mais l'approche dominante des offres et promotions personnalisées nécessite l'utilisation de données personnelles - dans de nombreux cas sans le consentement du client.

Cette tension entre confidentialité et personnalisation est le sujet de notre dernière enquête sur les habitudes d'achat et le comportement d'achat des Américains. Publié aujourd'hui présentant les principales recherches de Kelton Global, le rapport d'achat des consommateurs, Confidentialité, personnalisation et promotions, révèle que les consommateurs veulent que les marques exigent le consentement avant d'utiliser les données personnelles pour un marketing ciblé avec une marge de 2: 1. Dans le même temps, un nombre écrasant (94%) déclarent qu'ils profiteraient d'une offre exclusive avant d'autres programmes de vente au détail populaires comme la garantie de correspondance des prix ou le service VIP.

L'opinion recueillie dans l'enquête remet en question la viabilité des techniques de personnalisation qui reposent sur le suivi des données par des tiers. Notre environnement post-Cambridge Analytica inaugure une nouvelle ère de personnalisation basée sur le consentement.

Il suffit de regarder les augmentations que les acheteurs ont déclaré que les offres exclusives auraient sur leur comportement d'achat:

Consommateurs en conflit: la confidentialité et la personnalisation peuvent-elles coexister?

Pourtant, les consommateurs protègent également leurs données et se méfient de la façon dont les marques les utilisent.

Statistiques sur la confidentialité et les promotions personnalisées.

Une découverte surprenante de l'enquête est que près des deux tiers des Américains disent qu'ils préfèrent en savoir plus sur les nouveaux produits et marques directement de la marque elle-même - plus que de leurs pairs et avec une marge de 3: 1 sur les blogueurs.

Les marques ont le pouvoir de répondre aux préoccupations des consommateurs en matière de confidentialité et offrez-leur les promotions personnalisées souhaitées par les acheteurs - il leur suffit de comprendre les problèmes et de développer des approches basées sur le consentement pour les résoudre efficacement.

Pour en savoir plus, téléchargez notre Étude sur les acheteurs 2018: personnalisation, promotions et confidentialité.

Tony Coray by Tony Coray